Slide background
Slide background

Géoradar (appelé également radar à pénétration de sol - RPS)

TAUBER utilise le géoradar lorsqu’il s’agit de localiser des objets perturbateurs dans des situations où les autres procédés atteignent leurs limites, par exemple, sur les voies ferrées. En outre, le géoradar offre l’avantage de détecter les objets perturbateurs non ferromagnétiques, ce qui est particulièrement adapté à la détection des réseaux.  

Principe de mesure

Le géoradar est un procédé géophysique actif dont le mode de fonctionnement est comparable à celui de l’échosondeur. Une antenne de transmission émet une onde électromagnétique dans le sol. En se propageant, si cette onde rencontre un corps perturbateur ou une modification du terrain, elle est réfléchie. Ces ondes réfléchies sont alors enregistrées par une antenne réceptrice.

L’emploi d’antennes déparasitées peut permettre de focaliser la propagation des ondes dans une direction. Le géoradar permet donc de réaliser la mesure tout près d’autres corps perturbateurs, comme par ex. les voies ferrées. 

La profondeur de plongée du géoradar dépend des conditions géologiques sur le terrain et des fréquences de mesure choisies. Pour les zones de fréquences nécessaires à la localisation de corps perturbateurs, il est souvent possible de détecter jusqu’à 2 m de profondeur dans des sols cohésifs. Dans les sols sablonneux, la détection est même possible jusqu’à 5 m de profondeur.


Application technique

Nous utilisons le géoradar dans une zone de fréquences allant de 100 à 1000 MHz. Pour les antennes, nous recourons à des systèmes de mesure tout aussi bien à fréquence simple que double. Grâce à ces antennes, nous pouvons vous proposer les prestations suivantes :

  • géoradar de surface
  • géoradar dans trous de forage
  • tomographie de forage